presse

AU FEMININ


LA VOIX DU NORD - Mai 2007
« Musicalement et techniquement osées, les dernières pièces de la compagnie font appel à l’imaginaire. Violente et féline, "Au Féminin" met en scène avec humour la maternité. […] Exploration du geste et alternance des rythmes ont pour effet de captiver les spectateurs et de les maintenir sous le charme. […]Ce spectacle prouve que le hip hop n’a pas à rester enfermé dans une structure trop rigide. »

DANSER – Janvier 2007
« Qui aurait pu penser qu’une pièce de hip hop pouvait évoquer la maternité ? et soudain, après une sorte de défi, une grossesse et un bébé qu’on berce. Quel retournement, quel symbole ! Pour que ce soit possible, il fallait aux Black Blanc Beur réunir 5 breakeuses sous la direction de Christine Coudun. Il s’agit bien de la réplique féminine à leur Break Quintet masculin. Les freeze se terminent en caresses, les prouesses en break dance surgissent si naturellement qu’on ne les remarque presque plus. « Au féminin », la puissance est au service d’une dramaturgie féline qui esquive le regard masculin. Et pourtant le suspense ne connaît pas de repos. Un brin dompteuse, la reine de la nuit affronte quelques mauvais esprits sous capuches dans un jeu ralenti, mais fluide. Agression/ séduction, une ambiance jazzy au ralenti, et à tout instant une belle énergie de groupe au lieu du « regardez-moi ! » si fréquent chez les breakeurs. On plonge dans l’énigme, comme chez Joseph Nadj quand il remue l’univers d’un roman. »
Thomas Hahn